Vacances et diabète

Le diabète n’empêche pas de voyager. Il y a simplement quelques précautions à prendre.

Le transport du matériel de traitement pour votre diabète obéit à certaines règles et requiert certaines formalités (à l’aéroport et à la douane).

Assurez-vous d’avoir pensé à tout avant le départ pour profiter au mieux de votre séjour !

Transport de l'insuline: grand bagage et/ou bagage à mains ?

Quel que soit le mode de transport et le type de voyage, il est conseillé de mettre tout le matériel ainsi que les documents, dans votre bagage à main.

CHECK LIST

Papiers administratifs et formalités

  • passeport, pièce d’identité
  • assurance voyage
  • carte de sécurité sociale
  • ordonnance du médecin avec la liste du matériel emporté 
  • ordonnance de secours
  • carte « je suis diabétique »

Matériel de surveillance

  • lecteurs de glycémie
  • auto-piqueur et lancettes
  • bandelettes glycémiques et urinaires
  • sucre, boisson sucrée, collations
  • un kit de Glucagon

Traitement par insuline

  • stylo à insuline et aiguilles en nombre suffisant
  • pompe à insuline avec piles, cathéters et réservoirs, pompe de vacances ou numéro vert si panne
  • seringues avec aiguilles (en cas de panne du stylo/pompe),
  • insulines habituelles
  • trousse isotherme

En quoi le voyage peut-il avoir un impact sur mon diabète ?

L’insuline peut être conservée à température ambiante jusqu’à 30° pendant un mois. Le glucagon peut être conservé au réfrigérateur ou à température ambiante (pendant 18 mois).

  • S’il fait chaud : l’insuline et le glucagon sont conservés pendant le voyage, dans une boîte ou une pochette isotherme puis dans le réfrigérateur de l’hôtel ou autre.
  • S’il fait froid : ne pas exposer l’insuline au gel. Garder l’insuline et lecteur sous les vêtements.
  • Décalage horaire : un voyage avec un décalage horaire supérieur à 3 heures nécessite une adaptation du traitement de l’insuline. Avant de partir, demandez conseil à un membre de l’équipe du DECCP. (Diabetes Endocrinology Care Clinique Pédiatrique)

Pendant vos vacances, vous pourrez être amené à pratiquer plus ou moins d’activités sportives, vos repas seront différents. Ces changements nécessiteront une adaptation et modification de votre traitement habituel.

BONNES VACANCES !