Trucs et astuces pour vivre plus sereinement avec votre bébé

Tout au long de ce guide en ligne nous allons vous livrer quelques trucs et astuces afin de vous faciliter la vie avec votre bébé lors de votre séjour en néonatologie et à votre retour à domicile.

Le bain, l’habillage, le retournement sont des moments privilégiés à partager avec votre enfant.

Nous ouvrons des pistes qui utilisent les compétences de votre bébé et l’aident à développer une motricité harmonieuse, tout en le rassurant et en lui permettant de participer.

Les manipulations décrites dans ce livret ont été étudiées par des kinésithérapeutes. Elles vous sont enseignées en consultation prénatale, en néonatologie, en maternité et sont poursuivies en rééducation précoce.

Laissez-vous aussi guider par votre intuition, osez parler, jouer avec votre enfant.

 

Le bain est un moment privilégié pour entrer en contact avec votre enfant. Il lui permet de retrouver certaines sensations intra-utérines.

Cependant, les premiers jours, installé dans une grande baignoire, le bébé se sent perdu. Vous pouvez le rassurer en l’enveloppant dans un lange en tissu, il se détendra plus facilement.

Pour que le bain reste source de plaisir, essayez de trouver un moment dans la journée où vous êtes détendus et disponibles. Il doit se dérouler dans une atmosphère calme, chaude, dans une eau à 37°C.

Il n’y a pas d’heure fixe pour donner le bain et il n’est pas nécessaire de le donner tous les jours. Pour certains bébés, le bain le soir facilitera cependant leur sommeil.

*Vous pouvez profiter du bain pour peser votre bébé

1. Emmaillotez votre bébé en position de flexion et de regroupement.

2. Bien maintenu dans son cocon, vous pouvez le peser sans déclencher de mouvements brusques.

3. Tenez votre bébé en position de sécurité avec une prise circulaire autour de son bras car sa peau devient glissante une fois savonnée. Bien enveloppé, plongez-le dans le bain en commençant par les pieds et les fesses. Une fois dans l’eau vous pouvez le savonner en ouvrant l’enveloppe. Amenez ses pieds au contact de la baignoire.

4. Replacez régulièrement le lange autour de lui pour le rassurer.

5. À la sortie du bain, prenez votre bébé contre vous quelques instants bien enveloppé dans une serviette pour le tenir au chaud. Profitez de ce moment.

6. En séchant votre enfant, parlez-lui et regardez-le, il ouvrira peut-être les yeux. Observez comme votre bébé se sent bien dans cette position (fœtale)

La position foetale 

Cette position fœtale (dite «magique») donne des repères à votre enfant, le rassure car elle lui rappelle la position intra-utérine. Vous pouvez aussi l’apaiser en imprimant un mouvement de balancier en tenant ses jambes et ses fesses. L’enfant peut être habillé ou nu.

Vous pouvez également utiliser la position fœtale avant un massage ou un bain; elle vous permet de dialoguer avec votre enfant et de capter son attention.

Couchez l’enfant sur le dos, placez simultanément les deux pieds au niveau de ses mamelons. Une pression de votre pouce sur le petit orteil, permet de fléchir la jambe et de garder la flexion.

•    Tournez l’enfant légèrement sur le côté et placez votre paume de main au niveau du haut du dos et les doigts derrière la tête.

•    Amenez votre bébé en position semi-assise. Dans cette position vous pouvez capter son regard. Sa tête va aller en flexion (tête vers l’avant  «Je suis d’accord...») ou en extension (tête vers l’arrière  «Je n’ai pas envie...») en fonction de ce qu’il veut dire.

Cette technique pour fléchir la jambe pourra être utile plus tard pour enfiler un pantalon.

L'habillage

Pour que l’habillage et le déshabillage soient un plaisir et pour éviter les mouvements brusques de l’enfant, laissez toujours la tête du nourrisson en contact avec le coussin à langer et faites rouler votre enfant doucement d’un côté à l’autre.

Pour le change comme pour l’habillage soulevez votre bébé par le siège et non par les pieds; cela évite de solliciter les articulations des genoux et des hanches.

Pendant tout l’habillage, laissez la tête de votre enfant en contact avec le coussin à langer.

1. Faites rouler votre bébé sur un côté, laissez-lui le temps de tourner la tête. Glissez le body le plus loin possible sous son dos.

2. Faites le rouler de l’autre côté. S’il fait encore régulièrement de petits mouvements brusques, maintenez sa main.

3. Laissez-lui le temps d’accompagner le mouvement et d’y prendre plaisir.

4. Enfilez l’autre bras.

5. Fléchissez suffisamment le bassin pour aller chercher le body.

Prendre bébé dans vos bras

Il est possible de prendre votre enfant hors du lit, de la table à langer ou du maxi-cosy, sans le réveiller. Faites pivoter le bébé pour que la tête soit fléchie vers l’avant sans effort musculaire. Cela ne présente aucun danger et permet par la suite à votre enfant de développer son tonus cervical.

D’une main saisissez-le par le torse. Mettez l’autre main, sous les fesses et la cuisse, ramenez son genou vers le ventre puis faites rouler votre nourrisson sur le ventre.

Votre bébé apprécie cette position « tête fléchie vers l’avant ».

Installez votre enfant sur l’épaule, ou sur votre avant bras. Partagez ce petit moment de détente avec lui.

Recoucher bébé

1. Recoucher votre bébé sans le réveiller est possible. Pour déposer votre bébé, placez une main sous les fesses, décollez légèrement le siège de votre poitrine et placez l’autre main au niveau du torse sous les aisselles.

2. Basculez la tête vers l’avant, ceci n’est pas dangereux.

3. éposez la tête en premier sur le coussin à langer. Pensez à protéger son bras.

4. Rassurez votre enfant en croisant ses jambes et en fléchissant son bassin (= position « en tailleur »).

Le retournement

Si vous devez mettre votre enfant sur le ventre (p. ex. pour un massage), laissez la tête de votre enfant en contact avec le coussin à langer pendant tout le retournement.

Avec une main, ramenez les  genoux vers le ventre. L’autre main se place contre le torse sous les aisselles.

Pensez à laisser la tête au contact de la table. Orientez le genou que vous avez fléchi vers la table.

Faites-le pivoter.

Les petits bras se retrouvent au milieu du corps sous le torse. Votre enfant sera bientôt capable de les dégager tout seul.

Dans cette position vous pouvez réaliser un massage sans couche.

Pour cela créez une atmosphère calme, douce et chaude qui rappelle le ventre maternel.

Tamisez l’éclairage dans la pièce et pourquoi pas diffuser un peu de musique douce.

Installez-vous confortablement et accordez-vous du temps.

Laissez-vous guider par votre intuition, osez toucher votre bébé, développez avec lui un nouveau langage.

Cela permet d’établir un contact, de le rassurer, d’atténuer son stress, d’induire l’apaisement (coliques, constipation) et de favoriser le sommeil.

Bref de donner de l’amour à votre enfant.

Les premiers massages du dos sont mieux acceptés (bébé couché sur le ventre), une fois que ce rituel est installé vous pourrez essayer de le masser couché sur le dos.

A la maison vous pouvez disposer un miroir face au bébé pour inciter le bébé à redresser la tête (bébé est couché sur le ventre) afin de développer ses compétences motrices.

Le retournement du dos sur le ventre

Placez un bras étendu le long du corps

 

Avec l’autre main, ramenez son genou vers son nombril.

Tournez votre enfant, il roule sur son épaule

Faites-le pivoter et laissez-lui le temps d’accompagner votre mouvement.

Rassurez votre bébé en le mettant dans la position « en tailleur ».

Porter votre bébé autrement

Osez prendre votre bébé dans différentes positions afin de lui permettre de découvrir son environnement.

Donnez-lui la possibilité d’explorer le monde, décrivez ce qui l’entoure, il y trouvera beaucoup de plaisir.

En maintenant toujours le maximum de contact avec votre corps.

1. Asseyez bébé sur votre main et ramenez ses bras vers l’avant. Maintenez-le avec une prise circulaire au niveau de sa cuisse.

2. Maintenez son dos contre votre ventre. Remontez ses jambes pour l’enrouler.

3. Portez l’enfant sur votre avant-bras, les quatre membres relâchés vers le bas. Accompagnée d’un léger balancement, cette position permet de calmer coliques et pleurs.

4. Placez les bras de bébé au-dessus de votre épaule, bébé se détend. Cette position facilite le rot.

5.Positionnez votre bébé face à vous, sur vos jambes ou dans le coussin d’allaitement.

Rassurez-le en maintenant ses pieds contre votre ventre. Incitez votre bébé à se toucher son visage avec ses mains. Discutez avec lui, regardez-le.

 

 

 

L’alimentation de votre bébé doit être un moment de plaisir partagé. Prenez le temps de vous installer confortablement dans un endroit calme si possible. Les principes à retenir sont : pieds en contact, dos droit, soutenu et épaules détendues. Vous pouvez varier votre position ainsi que celle de votre bébé en observant ces principes.

Comment aider votre enfant à apprendre à boire à la fin de son séjour en néonatalogie:
il est important d’observer l’état d’éveil de votre enfant. S’il est trop endormi il ne boira pas. Dans ce cas il vaut mieux attendre un peu qu’il soit plus réceptif. 

Le bébé prend la majorité de sa quantité durant les premières minutes. Au-delà de 30 min, il se fatigue et vous aussi. Arrêtez alors la tétée même si il n’a bu qu’une petite partie de sa quantité. Il boira progressivement (parfois après quelques jours) quelques millilitres supplémentaires lors des prochaines tétées. 

Rappelez-vous que votre bébé a besoin de plusieurs semaines pour apprendre à boire toute sa quantité à chaque repas.

Profitez de ces instants pour le regarder et lui parler.

Conclusion

Vous avez découvert une série de techniques tout au long de ce guide en ligne

Tous ces trucs et astuces vont vous aider à prendre confiance en vous, à renforcer le contact avec votre bébé et à stimuler sa capacité motrice.

Nous vous avons donné un bagage pour démarrer dans la vie avec votre bébé et vous en occuper avec bonheur.

Ceci n’est qu’un départ, ensemble vous allez apprendre à vous découvrir l’un l’autr

Laissez bébé vous montrer le chemin et votre intuition et vos émotions vous guideront.

Vos gestes deviendront naturels, vous apprendrez un nouveau langage fait de partage, d’échange et d’amour.