Pourquoi faire une cystographie ?

Le but de la cystographie est de rechercher une malformation ou un mauvais fonctionnement des voies urinaires qui pourrait être responsable d'une infection ou d'une dilatation rénale. Les anomalies les plus fréquentes sont le reflux d'urine vers les reins et les malformations de l'urètre.

Ces deux anomalies ne sont pas détectables à l’échographie. La cystographie est donc le complément indispensable de l’échographie rénale.

Cet examen explore également les troubles de l'évacuation des urines. Ainsi, si une anomalie est détectée, une prise en charge adaptée donnera à votre enfant toutes les chances de garder pour longtemps ses reins en bon état de fonctionnement. 

Réalisation de la cystographie 

Le principe de la cystographie est de remplir la vessie avec un liquide visible sur les radiographies.

Le remplissage de la vessie se fait le plus souvent grâce à une «piqûre» dans le bas du ventre. ce geste est un peu douloureux, la douleur étant comparable à une prise de sang selon les enfants. elle peut être diminuée par l’utilisation d’un anesthésique local (patch d'eMla obtenu sur ordonnance de votre médecin en pharmacie) et disposé sur le ventre juste au dessus de la symphyse pubienne, une heure avant l'examen. veiller à ce que votre enfant ne le décolle pas, éviter également tout contact avec la bouche et les yeux. 

Quelquefois, l'examen pourra être mené par sondage urinaire, particulièrement chez la petite fille. 

Cet examen nécessite la collaboration de votre enfant, s’il est en âge de comprendre, et la vôtre si vous désirez rester à ses côtés pour le réconforter. Un personnel qualifié réalisera l’examen et en expliquera les étapes successives à l’enfant. Le moment le plus délicat est le moment de la miction, où des radiographies importantes doivent être prises pendant que votre enfant urine. Il est impératif qu’il bouge le moins possible. Votre rôle est important à cette étape.

La cystographie comporte-t-elle des risques ?

Les risques liés à l'examen sont faibles. De rares complications ont pu être observées comme une infection urinaire, un saignement, une rétention d'urine, voire une tout à fait exceptionnelle déchirure vésicale. 

Quel est le risque de l'irradiation ? 

Les radiographies utilisent des rayons x. La réalisation de très nombreuses radiographies pendant plusieurs années pourraient probablement entraîner des lésions au niveau de certains organes.

Mais rien n’a pu être prouvé dans ce domaine jusqu’à ce jour compte tenu des doses très faibles utilisées et des précautions pour limiter au strict minimum la zone examinée.

La formation du personnel, le contrôle du matériel et l’aménagement de la salle d’examen ont été étudiés pour que l’irradiation de votre enfant soit aussi faible qu’il est raisonnable pour obtenir les informations avec la qualité indispensable au diagnostic. 

Durée ?

Il faut compter 30 minutes à 1 heure pour que l'examen se déroule dans des conditions optimales. 

Résultats ? 

Un résultat oral vous sera communiqué en fin d'examen mais il ne s’agira que d’une analyse rapide des images et non d’une certitude. Le compte-rendu définitif sera adressé au médecin prescripteur. Il pourra alors vous être commenté par votre médecin qui reste seul habilité à prendre d'éventuelles décisions thérapeutiques. 

Avant l'examen:

1 semaine avant l'examen: réaliser l'analyse d'urine prescrite par votre médecin.

1 heure avant l'examen: mettre le patch d'EMLA et ne plus aller faire pipi.

Vous présenter à l’heure du rendez-vous à la réception du Service de Radiologie Pédiatrique avec ce document signé.

Vous munir :

  • de votre carte de caisse de maladie
  • de l’ordonnance de votre médecin
  • des examens échographiques et radiographiques antérieurs et des résultats de l'analyse d'urine s'ils n'ont pas été réalisés au chl

Vous pouvez bien entendu demander au médecin qui réalise l'examen toute précision supplémentaire sur la nature, les buts et les risques de l'examen.

Pendant l'examen :

Si vous le souhaitez et en l'absence de grossesse, un des parents peut assister à l’examen en cours.

Après l'examen :

Surveiller les premières mictions. Les urines doivent être claires. Si de la fièvre apparaît ou si votre enfant a vraiment du mal à uriner, ou encore si du sang apparaît à plus de 3 reprises dans les urines, appelez le service des Urgences de la Clinique Pédiatrique.